Le bonheur est dans la vallée

© Yann Ledecky
© Yann Ledecky
A-  |  A+
Le restaurant-hôtel La Belle Vue installé dans la vallée de la Bruche porte haut les couleurs de l’art culinaire à la française. Son chef, tombé sous le charme du savoir-vivre alsacien, a laissé derrière lui ses terres du Sud pour poser sa valise, définitivement, dans le village de Saulxures.

La Bruche, territoire montagneux et verdoyant des Vosges bas-rhinoises, est un de ces pays d’Alsace au nom chargé d’histoire et d’émotion : Ried, Outre-Forêt, Sundgau…  Saulxures, à moins d’une heure de Strasbourg, constitue une étape gourmande où le chef Arnaud Barberis officie avec l’accent chantant du Midi. L’établissement arbore ses trois étoiles tandis que sa brasserie, le « Côté Bistrot », s’est vu décerner un Bib Gourmand par le Guide Michelin. Atypique et créatif, notre artiste, né à Nice, a roulé sa bosse entre Alsace et Angleterre où il a fait ses armes dans des établissements réputés, d’abord comme chef pâtissier, puis comme second et chef de cuisine. Le coup de foudre pour la vallée alsacienne retiendra définitivement ses pas. Et il ira même jusqu’à reprendre avec Valérie Boulanger, gérante de La Belle Vue, un deuxième restaurant à Strasbourg, le Bistrot des Arts, où il donne libre cours à son talent dans une cuisine rustique et fraîche pour faire chanter terrines et cocottes. A Saulxures, Côté Gastro, du nom du restaurant, vous accueille dans une salle lumineuse dotée d’une imposante cheminée centrale.

Presskopf et cochon mignon

© Marcel Ehrhardt

© Marcel Ehrhardt

La grande cuisine française y prend ses aises avec des produits de saison auxquels le chef apporte une petite touche d’exotisme épicée. A l’heure du service, c’est un défilé de chair de crabe rafraîchie à la coriandre, de filet de caille snacké sur de la raviole de foie gras, de poulpe en salade vive, de cochon ibérique, d’agneau servi rosé ou de pigeonneau. Les produits sont du marché, de saison et intégralement faits maison.

Au bistrot, c’est le terroir, goûteux, copieux, qui défile sur l’ardoise dans un décor résolument elsässisch casual avec des best-sellers comme le presskopf, le foie de veau en persillade ou le filet mignon de cochon à la crème de moutarde. Hmmm…

Et si vous voulez être de la partie et prendre les commandes, il vous suffit de vous inscrire au cours de cuisine avec le chef Arnaud Barberis soi-même qui vous confiera quelques-uns de ses secrets de cuisine afin d’épater votre tribu lors de soirées en ville.
En prenant bien soin de réserver au préalable car le chef, vous l’avez compris, est fort sollicité.

Coordonnées

03 88 97 60 23

En savoir +