Neige de Culture…

© Fondation Fernet Branca
© Fondation Fernet Branca
A-  |  A+
Accès au contenu enrichi :Vidéo
En toute saison, en toute occasion, un bol de culture aux milles saveurs. C'est en Alsace et nulle part ailleurs !

Central Vapeur 5

Du 4 au 13 décembre à Strasbourg

© Nikol

© Nikol

Le Festival de l’Illustration revient à Strasbourg et son millésime 2015 promet d’être toujours aussi détonant avec beaucoup de bandes-dessinées, livres objets, fanzines, sérigraphies et un soupçon de films d’animation.

Un rendez-vous culturel désormais bien installé dans le paysage alsacien. A cette date, ce marché de l’illustration est une fière alternative aux marchés de Noël pour qui veut faire ses emplettes au Salon des Indépendants, place éphémère qui regroupe le meilleur de la scène actuelle avec des invités illustrateurs, plasticiens, graphistes et designers.

En parallèle, plusieurs expositions sont proposées formant une balade dans la ville. Tel le Petit Poucet, à chacun de baliser son parcourt mais un conseil : ne manquez pas cette année le dialogue entre Tom de Pekin et Pierre Faedi !

En savoir +


Made in France

Jusqu’au 31 octobre à Rixheim

© Musée du Papier Peint

© Musée du Papier Peint

Longtemps taxé de ringardise, le papier peint est aujourd’hui la star des showrooms de Paris et d’ailleurs. Les maisons d’édition misent désormais sur la créativité de designers, d’artistes, de photographes, qui l’utilisent comme support d’expression artistique. Les artisans d’art connaissent depuis quelques années une reconnaissance accrue grâce à la médiatisation de leur savoir-faire à la Une des magazines déco.

Cette exposition du Musée du Papier Peint présente 34 entreprises œuvrant en France dans le domaine du papier peint.
Certaines sont des start-up qui parient sur le développement du numérique. Autant d’entreprises, artisanales ou industrielles, qui représentent l’avenir de la décoration « made in France ».


Claire Morgan

© Fondation Fernet Branca

© Fondation Fernet Branca

Jusqu’au 15 novembre à Saint-Louis

Pour quelques semaines encore, la Fondation Fernet-Branca accueille les œuvres de Claire Morgan dans le cadre d’une coproduction avec le Osthaus Museum Hagen et le Kunstsammlung Jena qui illustre bien la portée internationale de ce temple dédié à l’art actuel. Dans un questionnement constant à notre rapport à la nature, l’artiste utilise dans sa pratique artistique la taxidermie qui lui sert à suspendre le temps. Le temps justement pour les spectateurs de se confronter à des mises en scènes géométriques d’animaux empaillés. Claire Morgan crée des univers desquels se dégage une grande énergie qui se heurte à une réalité plus dure : la dégénérescence du monde.


Udo Zembock

Du 15 octobre au 20 décembre à Colmar
Du 15 octobre au 29 novembre à Strasbourg

© Udo Zembock

© Udo Zembock

Le bel Espace d’Art Contemporain André Malraux accueille l’artiste verrier Udo Zembock. Maître dans l’art de dompter la couleur et la lumière, cet artiste lauréat du Prix Liliane Bettencourt en 2001 pour son hommage à Rothko est un habitué des lieux d’exposition alsaciens. Certains auront peut-être déjà admiré ses sculptures de verre à St’art et d’autres auront le plaisir de les découvrir lors de la Biennale Internationale du Verre. Organisé par l’European Studio Glass Art Association, cet événement rassemble du 15 octobre au 30 novembre talents confirmés et émergents autour d’une idée résolument contemporaine du travail du verre, des émaux, de la gravure et de la couleur.


affiche-exposition-CR-Musee-hanau-BouxwillerUne femme dans la tourmente, d’après le livre interdit de Marie Hart

Jusqu’au 3 janvier 2016

Première exposition temporaire pour le Pays de Hanau ! Dans la continuité de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, elle est dédiée à l’émouvante histoire de Marie Hart. Romancière et poétesse Marie, fille de pharmacien mariée à un ancien officier allemand, aura une vie mouvementée. Son destin, profondément marqué par le drame de la Première Guerre mondiale, l’obligera à quitter sa ville natale pour terminer ses jours en exil. Le musée situé à Bouxwiller propose de découvrir, à travers les personnages de son roman écrit en alsacien, la vie des habitants d’une petite ville d’Alsace du Nord durant la guerre. Entre fiction et réalité, le visiteur est invité à se projeter au cœur d’une période trouble pendant laquelle les passions autour de l’Alsace étaient exacerbées.


Vidéo